La planification : Système

Choisissez parmi deux procédés de chauffage extrêmement efficaces à installer dans le local d’habitation : air+ et water+

Technologie Air+
technologie airplus
Technologie Water+
technologie waterplus

schema fonctionnement


Logo wodtke airplus

1. air+. Un principe ancien réinventé.

Le poêle à pellets est comparable à un poêle à bois, avec toutefois un rendement inconnu jusqu’à présent ainsi qu’une amenée de combustible automatique et régulable avec un grand réservoir. L’air chaud est produit sans soufflerie de convection d’après le principe de la pesanteur. Cet air est émis dans la pièce, une agréable chaleur rayonne en outre à travers la vitre du foyer et les habillages latéraux.

Ce principe de chauffage convient idéalement comme chauffage d’appoint et pour la demi-saison ou pour couvrir la charge de pointe.

Logo wodtke waterplus

2.water+. Il vous indique comment utiliser de manière optimale les éléments de notre planète.

Ces poêles à pellets possèdent en outre un échangeur thermique à eau intégré et sont donc en mesure de chauffer également des pièces éloignées (par ex. chauffage central par étage). Les poêles à pellets, aidés par ex. par un module solaire, peuvent assurer l’alimentation en chaleur d’une maison individuelle selon les besoin en énergie et l’isolation.

L’utilisation technique coordonnée des formes d’énergie que sont le soleil et le bois se complète ici de manière optimale. Le module solaire prend en charge le réchauffement de l’eau sanitaire pendant les mois ensoleillés, le poêle à pellets water+ approvisionne quant à lui un ballon tampon central, en cas de besoin, avec la chaleur résiduelle nécessaire. Une aide supplémentaire, par ex. au moyen d’un thermoplongeur électrique, est prévue pour un fonctionnement d’urgence et tout à fait acceptable. Les combinaisons de récupération de la chaleur avec des pompes à chaleur et une ventilation contrôlée sont des alternatives possibles.

La planification : Besoin

Informations utiles pour votre prise de décision : calculez vos besoins en combustible.

Planification besoin

Éco ? Logique !

Rapport conscient aux ressources énergétiques.
Les besoins individuels en combustible dépendent naturellement de la manière dont nous gérons les énergies disponibles, les économies d’énergie étant ici aussi la priorité absolue. Les systèmes de chauffage efficaces et les matériaux de construction naturels aident à la création d’un climat ambiant sain et à préserver l’équilibre de la nature – pour notre avantage à tous.

Besoins et alimentation en combustible.

Les besoins en combustible dépendent des standards de construction et bien entendu des températures de bien-être respectives. Les poêles à pellets sont généralement remplis à la main. Chaque sac pèse 15 kg.

Il existe d’autres possibilités :
• par pesanteur depuis un entrepôt de pellets au-dessus du poêle
• depuis un silo textile ou
• un bunker à pellets installé spécialement
• à l’aide d’un système d’aspiration ou d’une vis sans fin d’alimentation.

La plupart du temps, les sacs sont privilégiés pour la technologie du poêle à pellets en raison de la faiblesse des besoins et des limites de l’utilisation (de préférence des constructions avec des besoins inférieurs en chauffage). Ils représentent la solution la plus avantageuse.

Faites-vous conseiller par votre architecte / planificateur ou votre artisan spécialisé.

Besoins en énergie primaire.

Les besoins en énergie primaire désignent l’efficacité énergétique et la gestion visant à préserver les ressources de l’exploitation des énergies.

Pour calculer les besoins en énergie primaire, les besoins correspondants en énergie sont multipliés par un facteur d’énergie primaire en prenant en considération les sources d’énergie impliquées. Ce facteur varie selon les régions, en Allemagne le facteur est fixé par l’EnEV, en Suisse par Minergie.

Ce facteur d’énergie primaire, extrêmement favorable pour le bois, permet d’abandonner les mesures d’isolation pour la construction d’un poêle correspondant de manière peu coûteuse et très avantageuse.

La planification : Exigences

Planification exigences

Domaines d’utilisation à titre d’exemple :

Modèles de poêles à pellets air+
5 kW: jusqu’à 1,5 t de pellets / an ≈ 7 500 kWh ≈ 750 l demazout
6 kW: jusqu’à 1,8 t de pellets / an ≈ 9 000 kWh ≈ 900 l demazout
10 kW: jusqu’à 3,0 t de pellets / an≈ 15 000 kWh ≈ 1 500 l demazout
Modèles de poêles à pelletswater+
8 kW: jusqu’à 2,4 t de pellets / an ≈ 12 000 kWh ≈ 1 200 l demazout
9 kW: jusqu’à 2,7 t de pellets / an ≈ 13 500 kWh ≈ 1 350 l demazout
10 kW: jusqu’à 3,0 t de pellets / an≈ 15 000 kWh ≈ 1 500 l demazout
13 kW: jusqu’à 3,9 t de pellets / an≈ 19 500 kWh ≈ 1 950 l demazout

Rien de mieux pour satisfaire vos désirs de confort et d’ambiance.

Faites une analyse de vos besoins énergétiques personnels avant de décider du système à retenir. Votre nouvelle installation est-elle destinée à améliorer la qualité de vie en vous offrant chaleur et eau chaude pour le foyer ou bien désirezvous simplement les plaisirs d’un salon bien douillet ?

L’orientation, la construction et l’isolation jouent également un rôle primordial dans le budget énergétique d’un bâtiment. La réglementation allemande sur les économies d’énergie (EnEV) offre de vastes possibilités pour la mise en oeuvre pratique d’une construction à économie d’énergie.

Le chauffage à pellets, combustible régénérant et neutre en CO2, exige néanmoins de la part de l’utilisateur un plus grand engagement : la disposition à en faire davantage pour les agréments du quotidien. Le futur sera reconnaissant envers tous ceux qui s’investissent activement dès aujourd’hui.

Vos besoins annuels en chauffage (en kWh/a) et vos besoins en eau sanitaire (en kWh/a) sont déterminants.*

Ces besoins dépendent entre autres :
• de l’isolation,
• du type de bâtiment (maison basse énergie, maison passive etc.),
• de la technique des installations (chauffage combiné, chauffage central par étage, chauffage d’appoint),
• des habitudes de chauffage (besoins en eau sanitaire faibles / importants, températures de bien-être, climat ambiant).

Pour la version water+
Prévoyez des réserves suffisantes pour disposer d’une quantité confortable d’eau chaude et pour la charge de pointe supplémentaire lors de la remise en route du chauffage, par exemple après l’abaissement du chauffage pendant la nuit (chauffage interrompu).**

Votre architecte, votre expert en énergie, le constructeur de votremaison ainsi que vos artisans vous apporteront leur aide.

* en Allemagne selon EnEV
** voir DIN EN 12831

La planification : Coûts et subventions

Les pellets représentent une alternative absolument économique aux combustibles fossiles habituels.

Planification couts et subventions

Coût des combustibles.

Le chauffage avec des pellets de bois est non seulement respectueux de l’environnement,mais il représente également une alternative financièrement avantageuse.

Le prix des pellets est à peu près stable. L’approvisionnement est assuré sur le long terme grâce à des capacités suffisantes et à des installations à la pointe de lamodernité dans le pays.

Il est toutefois important d’acheter en grandes quantités pendant l’été.

Autres coûts.

Outre les coûts annuels liés au combustible, il convient également de prendre en compte les coûts totaux (coût d’investissement, entretien, assurance etc.).

Les coûts d’investissement dépendent, en particulier pour le système water+, de la planification de l’ensemble de l’installation (avec / sans entrepôt de pellets, système d’alimentation etc.)

Législation.

On peut dire, dans l’ensemble, que les législateurs accélèrent l’utilisation d’énergies renouvelables et par conséquent des pellets, au niveau national ou régional, dans presque tous les pays européens.

En Allemagne, voir :
• la loi sur les énergies renouvelables (EEG)
• la loi d’incitation pour la production de chaleur par les énergies renouvelables (EEWG)
• la loi sur les sources de chaleur renouvelables (EWärmeG)

Subventions.

Dans de nombreux pays européens, le législateur encourage l’utilisation d’énergies renouvelables, parmi lesquelles la technologie du poêle à pellets, par des aides financières attractives.
En Allemagne, il existe également des prêts à taux d’intérêt réduit accordés par la banque KfW.

Faites-vous conseiller.